Le Vatican indécis sur son drapeau à côté du palestinien à l'ONU

le
0

NEW YORK, 10 septembre (Reuters) - Le délégué du Vatican auprès des Nations Unies a dit mercredi que le Saint-Siège n'avait pas encore décidé de hisser son drapeau à côté du palestinien au siège des Nations Unies à New York en cas d'approbation d'un projet de résolution palestinien. L'assemblée générale de l'ONU doit se prononcer ce jeudi sur ce projet, selon lequel les drapeaux d'Etats non-membres avec statut d'observateur "seront hissés au siège (de l'ONU) et aux bureaux des Nations Unies à la suite des drapeaux membres des Etats membres des Nations Unies." Israël a exhorté les Etats membres à rejeter le projet de résolution palestinien. Mais des diplomates de l'ONU disent qu'il devrait passer était le soutien dont jouit la Palestine auprès de pays en voie de développement non alignés. Au départ, les Palestiniens avaient présenté leur projet de lever du drapeau comme une proposition conjointe avec le Vatican mais le Saint-Siège avait ensuite rapidement dit qu'il ne co-parrainerait pas la résolution, exigeant que toutes les références au Vatican soient retirées. L'archévêque Bernardito Auza, observateur permanent du Vatican aux Nations Unies, a exclu la possibilité d'hisser le drapeau du Saint-Siège à l'ONU avant le discours du pape François devant une réunion de l'Assemblée générale le 25 septembre. Il a ajouté que le Vatican était indécis sur l'opportunité d'hisser son drapeau aux Nations Unies. Le Vatican et la Palestine sont les deux seuls Etats non-membres avec statut d'observateur à l'ONU. Les Etats-Unis et Israël devraient voter contre la résolution tandis que les 28 membres de l'Union européenne n'ont pas réussi à définir une position commune. Si la plupart des Etats de l'UE entendent s'abstenir, une poignée d'entre eux - dont la France et la Suède - devraient voter en faveur du projet de résolution palestinien, ont dit les diplomates à Reuters. La France est à la pointe d'initiatives visant à relancer le processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis l'an dernier. (Louis Charbonneau, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant