Le Vatican accueille sa première famille de réfugiés syriens

le
1

CITE DU VATICAN, 18 septembre (Reuters) - Le Vatican a annoncé vendredi qu'il avait pris en charge une famille ayant fui la guerre en Syrie, conformément au souhait du pape de voir chaque paroisse chrétienne abriter des réfugiés. La famille, composée d'un père, d'une mère et de deux enfants, est originaire de Damas. Elle appartient à l'Église grecque catholique melkite. Dans un communiqué, le Vatican précise que la famille est arrivée en Italie le 6 septembre, jour de l'appel lancé par le pape. Depuis, les réfugiés ont déposé leur demande d'asile. La cité du Vatican, micro-Etat au coeur de Rome, comprend deux paroisses, celle de Sainte-Anne et celle de la basilique Saint-Pierre. Le pape François a souhaité que les 120.000 paroisses chrétiennes à travers l'Europe accueillent chacune une famille de réfugiés syriens dans un geste de solidarité. ID:nL5N11C0SZ Son appel a recueilli jusqu'ici des réponses mitigées. Certaines paroisses se sont déclarées ouvertement hostiles à l'accueil de réfugiés musulmans. Des moines d'un village de Slovaquie ont dû renoncer à accueillir une famille de chrétiens syriens devant l'opposition de la population locale. La vaste majorité des Syriens sont musulmans mais le pays compte également une petite communauté chrétienne qui représentait 10% de la population avant le début de la guerre civile il y a quatre ans. Selon son site officiel sur internet, l'Eglise melkite comptait environ 150.000 membres à Damas en 2010. (Crispian Balmer; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • odnaz le vendredi 18 sept 2015 à 13:43

    Une famille ! ça n'est donc qu'un symbole, mais on sait que l'Eglise sait très bien communiquer. On sait aussi qu'il y a partout, particulièrement en France, des cloîtres et autres monastères immenses où se promènent 7 ou 8 moines ou soeurs .... Tout est donc dans la symbolique à Rome comme ailleurs.