Le vague à l'âme des catholiques allemands

le
0
Arrivé en Allemagne ce jeudi matin, Benoit XVI y est aujourd'hui perçu comme un conservateur dogmatique, auquel il est reproché de brider la modernisation de l'Église.

 

Le Pape et Angela Merkel se sont rencontrés ce jeudi matin à Berlin.
Le Pape et Angela Merkel se sont rencontrés ce jeudi matin à Berlin. Crédits photo : POOL/REUTERS

 

Le Pape Benoît XVI n'est plus prophète en son pays. Dès son arrivée à Berlin, ce jeudi matin, le Souverain Pontife a été accueilli par des responsables politiques illustrant l'éloignement croissant des Allemands vis-à-vis de l'Église catholique. Le président de la République fédérale, Christian Wulff, est un catholique divorcé et remarié, contraint à l'interdiction de communier, tout comme de nombreux ténors de l'Union chrétienne au pouvoir. Le maire de Berlin, Klaus Wowereit, catholique et homosexuel déclaré, soutient ouvertement les représentants de la communauté gay qui organisent des défilés de protestation contre la venue de Benoît XVI dans la capitale… Légère consolation pour le Pape, relèvent les médias outre-Rhin: la chancelière, remariée, et le ministre des Affaires étrangères, homosexuel, sont tous deux protestants.

En panne d'euph...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant