Le vaccin, une arme efficace contre les méningocoques

le
0
Une campagne vaccinale a permis d'enrayer les méningites en Seine-Maritime, le département le plus touché depuis 2003.

C'est une bonne nouvelle pour la Seine-Maritime, confrontée depuis 2003 à un nombre particulièrement important d'infections à méningocoques. Grâce à une vaste campagne de vaccination des jeunes initiée en 2006, ce département, qui est resté pendant plusieurs années le plus touché en France, retrouve une situation proche de la normale, selon les dernières données épidémiologiques. «Après une année record de 49 cas en 2008, nous en avons recensé 29 en 2009 et 14 en 2010», précise le Dr Jean-Philippe Leroy (CHU de Rouen), coordinateur de la campagne de vaccination.

Présentes dans la gorge ou le nez chez environ 15% des individus sans les rendre malades, les bactéries de type méningocoque sont rarement à l'origine de graves infections: méningites (atteinte de l'enveloppe autour du système nerveux central) ou septicémies. Elles sont en diminution ces dernières années en France, touchant entre 500 et 600 personnes par an, en majorité des enfants de moins de ci

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant