Le typhon Phanfone balaie le Japon, déjà six victimes

le
0
Le typhon Phanfone balaie le Japon, déjà six victimes
Le typhon Phanfone balaie le Japon, déjà six victimes

Les éléments éprouvent durement le Japon. Quelques jours après l'éruption soudaine du mont Ontake, qui a fait plus de 50 morts, le puissant typhon Phanfone a touché lundi le coeur du Japon et traversé Tokyo avant de prendre la direction du nord-est, laissant derrière lui six morts et disparus, et une vingtaine de blessés. Au fil des heures, le typhon perdait cependant de sa puissance.

Parmi les victimes, trois militaires américains qui prenaient des photos sur l'île d'Okinawa (sud), qui accueille la majeure partie des 47 000 soldats américains basés au Japon. Seul un des trois corps a été retrouvé. On était également sans nouvelles d'un surfeur de 21 ans qui se trouvait au large de Fujisawa, au sud-ouest de Tokyo. A Yokohama, les secouristes tentaient de retrouver deux personnes manquantes, après deux glissements de terrain distincts. Par ailleurs, selon la chaîne publique NHK, au moins 23 personnes ont été blessées à travers le pays.

Ce 18e typhon de la saison a touché lundi matin l'île principale de l'archipel nippon, Honshu, à environ 200 kilomètres au sud-ouest de la capitale, avec des vents de 180 km/h, des vagues gigantesques et des pluies torrentielles. A la mi-journée, il a gagné Tokyo, avançant à une vitesse de 65 km/h, et accompagné de trombes d'eau. Mais la situation est rapidement revenue à la normale, sous un soleil retrouvé.

AFP / YOSHIKAZU TSUNO

Les transports ont été fortement perturbés par le typhon qui a cloué au sol plus de 600 avions, au lendemain de l'annulation de 216 vols, et et retenu à quai des dizaines de trains à grande vitesse. De nombreux dégâts matériels ont été recensés, comme 15 poteaux de 20 mètres d'un terrain de golf tombés à terre, des maisons dévastées à Chiba, à l'est de Tokyo, ou encore des arbres arrachés en plusieurs endroits.

Il a aussi provoqué la suspension des recherches au sommet du mont Ontake. Les violentes pluies ont notamment perturbé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant