Le typhon Phanfone a balayé le Japon, au moins un mort

le
0

(Avec précisions sur la progression du typhon, évacuations) TOKYO, 6 octobre (Reuters) - Un typhon Phanfone, accompagné de vents violents et de fortes pluies, a balayé le sud du Japon, dont Tokyo, lundi, faisant au moins un mort et poussant 200.000 personnes à évacuer leurs maisons, avant de s'éloigner dans l'océan des Pacifique. Des dizaines de milliers de personnes vivant dans l'est de l'archipel avaient reçu des consignes d'évacuation en prévision d'éventuelles inondations tandis que 600 vols domestiques ont été annulés et que Japan Airlines 9201.T a annoncé en avoir fait de même pour 19 vols internationaux. Trois militaires américains ont été emportés dimanche par des vagues dans l'île d'Okinawa, située dans le sud-ouest de l'archipel alors que le typhon approchait du Japon. Un des trois hommes a été retrouvé mort par la suite. Les deux autres sont portés disparus. Les fortes pluies ont contraint à l'interruption des recherches des victimes de l'éruption du volcan Ontake, situé à 200 km à l'ouest de Tokyo, qui a fait plus de 50 morts fin septembre. Douze personnes sont toujours portées disparues. Les sauveteurs présents sur les contreforts du volcan ont été évacués en prévision d'éventuels glissements de terrain que pourraient entraîner les fortes pluies. Phanfone a touché terre lundi matin près de la ville de Hamamatsu dans le centre-est du pays, ce qui a contraint Honda 7267.T à cesser sa production sur ses sites d'Hamamatsu et de Suzuka. Nissan a annoncé l'arrêt de sa production à son usine d'Oppama. Toyota 7203.T a indiqué dimanche qu'il cessait sa production dans 12 usines. L'agence Tropical Storm Risk, qui avait classé le cyclone au niveau 4 (sur un maximum de 5) alors qu'il approchait les terres l'a rétrogradé au niveau 1 après son passage et prévoyait qu'il se transforme en tempête tropicale dans l'après-midi de lundi. L'ouragan a généré des vents de 129 km/h, avec des pointes à 185 km/h, a annoncé l'agence météorologique japonaise. Il a aussi provoqué de fortes pluies, qui ont perturbé le Grand Prix de Formule 1 du Japon, dimanche, entraînant l'interruption de la course après le grave accident dont a été victime le pilote français Jules Bianchi. (Elaine Lies, Yoko Kubota et Kentaro Hamada; Danielle Rouquié et Tangi Salaün pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant