Le «tunnel du siècle», premier jalon d'une traversée de l'Europe

le
0
INFOGRAPHIE - Les Suisses ont fini ce vendredi de creuser le plus long tunnel du monde sous leurs montagnes pour faciliter la liaison européenne ferroviaire de Rotterdam à Gênes. Mais les obstacles demeurent avant de pouvoir accélérer le trafic sur cet axe stratégique.

Sous leurs montagnes, les Suisses ont creusé le «tunnel du siècle», le plus long du monde. Parcourant 57 km à 2000 mètres sous terre, le tunnel du Gothard a fini d'être percé ce vendredi. Et ce après 15 ans de travaux. Il n'entrera en service qu'en 2017, pour un coût total de 10 milliards de francs suisses (7,5 milliards d'euros). En comparaison, le tunnel sous la Manche fait pâle figure, avec ses 50,5 km à seulement 50 m de profondeur.

Cet ouvrage monumental, les Suisses l'ont construit pour l'Europe. Un maillon essentiel pour relier Rotterdam, aux Pays-bas, à Gênes, en Italie. «La Suisse fait ce qu'elle a promis à l'Europe: percer sous les Alpes le plus long tunnel ferroviaire du monde, pour offrir une voie rapide sur l'axe de transit nord-sud», rappelle le journal Le Temps.

Réticents à laisser rouler dans leurs vallées des poids lourds de 40 tonnes, les Suisses ont négocié la mise en place de péages de plus en plus dissuasifs afin que les camions européens

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant