Le tueur d'Oslo considéré comme "fou" par les experts

le
0

OSLO (Reuters) - Les psychiatres désignés par la justice norvégienne ont conclu qu'Anders Behring Breivik, qui a tué 77 personnes en juillet, était fou et n'était pas pénalement responsable, rapporte mardi le procureur.

Il pourrait de ce fait être interné dans un asile psychiatrique et ne pas être condamné à une peine de prison.

"La conclusion est (...) qu'il est fou", a déclaré le procureur Svein Holden lors d'une conférence de presse. "Il vit dans son propre monde délirant et ses pensées et ses actes sont déterminés par cet univers", a-t-il ajouté, expliquant que Breivik avait développé une schizophrénie paranoïaque et était atteint de troubles psychotiques au moment des faits.

Les tribunaux norvégiens peuvent demander une contre-expertise ou mettre en doute les conclusions de l'évaluation psychiatrique, mais il est toutefois rare qu'ils le fassent.

Après l'explosion d'une voiture piégée dans le centre d'Oslo, Breivik s'était rendu sur l'île d'Utoya, où se déroulait l'université d'été des jeunes travaillistes norvégiens. Là, il a froidement abattu 69 personnes.

Au total, ses deux attaques ont fait 77 morts et ébranlé une société norvégienne réputée pour son ouverture et sa tolérance.

A la mi-novembre, Breivik avait reconnu la responsabilité du massacre tout en refusant de plaider coupable pour l'attentat à Oslo et la tuerie sur l'île, lors de sa première comparution en public devant la justice de son pays.

Gwladys Fouche, Eric Faye et Benjamin Massot pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant