Le triple A britannique est en péril, prévient Fitch

le
3

(Reuters) - A moins que Londres n'adopte de nouvelles mesures, la capacité des finances publiques britanniques à absorber de nouveaux chocs économiques, tout en conservant la note maximale AAA, a été en grande partie épuisée, déclare l'agence Fitch Ratings mardi.

Commentant la déclaration budgétaire d'automne et les nouvelles projections économiques et budgétaires de l'Office of Budget Responsibility (OBR), l'agence de notation, qui a assigné une perspective stable à la Grande-Bretagne, souligne que la dégradation des perspectives économiques budgétaires implique que la dette nette du secteur public atteindra 78% du PIB en 2014-15, alors que l'OBR projetait auparavant 70%.

Suivant la méthode employée par Fitch dans ses comparaisons internationale, la Grande-Bretagne deviendra le pays noté AAA le plus endetté à l'exception des Etats-Unis (notés AAA, perspective négative), ajoute-t-elle.

Bureau de New York, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lelis le mardi 29 nov 2011 à 21:36

    Pas touche aux Anglo-Saxons et les Ricains, sans qui nous ne serions rien - hum...

  • 13win le mardi 29 nov 2011 à 20:11

    On s'en fitch.

  • raoul456 le mardi 29 nov 2011 à 19:59

    Mais faudrait peut-être les calmer une fois pour toute ces agences de "notation" !