Le trimestre d'Havas meilleur que prévu, optimiste pour la suite

le
0
LE CHIFFRE D'AFFAIRES D'HAVAS PROGRESSE DE 3,0% AU 1ER TRIMESTRE
LE CHIFFRE D'AFFAIRES D'HAVAS PROGRESSE DE 3,0% AU 1ER TRIMESTRE

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Havas est "raisonnablement optimiste" pour 2014 après un début d'année meilleur que prévu à la faveur d'un retour à la croissance de son activité en Amérique du Nord et de gains de contrats.

Le sixième groupe publicitaire mondial a fait état mardi d'une croissance organique de 3,0% de ses revenus au premier trimestre à 389 millions d'euros, supérieure aux estimations d'analystes qui allaient de 2,3% à 2,5%.

Havas, qui est le dernier grand groupe publicitaire à communiquer ses chiffres de début d'année, a toutefois bénéficié de bases de comparaison favorables pour la période (-0,9% au premier trimestre 2013) et continue d'afficher des performances inférieures à celles de ses principaux concurrents.

A titre de comparaison, le concurrent français Publicis a enregistré une croissance organique de 3,3% tandis que le numéro un mondial WPP a lui signé un bond de 7%.

"L'année commence bien. Nous sommes un peu en avance par rapport à nos plans pour le T1", a souligné le PDG Yannick Bolloré lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, tout en se refusant à communiquer une prévision chiffrée pour 2014.

Lors de la publication de ses résultats annuels, la société avait dit viser pour l'exercice en cours une croissance supérieure à celle de 1% enregistrée en 2013.

"Nous sommes raisonnablement optimistes pour le reste de l'année", a simplement indiqué le fils de Vincent Bolloré, premier actionnaire d'Havas avec près de 37% du capital.

La société compte notamment sur une accélération de son activité en Amérique du Nord qui a été restructurée après avoir subi des pertes de contrats l'an dernier.

Ces changements ont déjà commencé à produire leurs effets au premier trimestre marqué par une croissance de 3,7% des revenus Outre-Atlantique.

Le chiffre d'affaires a par ailleurs bondi de 11,7% au Royaume-Uni mais il a stagné en France, l'Europe affichant dans son ensemble une progression de 2,3%.

Havas a notamment profité d'une dynamique positive en termes de gains de nouveaux contrats qui ont atteint sur la période 669 millions contre 402 millions au premier trimestre de l'an dernier.

Avant la publication du chiffre d'affaires, le titre avait clôturé en baisse de 1,36% à 5,72 euros, donnant une capitalisation boursière de 2,3 milliards d'euros.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant