Le «Triangle de Weimar» tend la main  à la Russie

le
0
Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont, par ailleurs, invité la Pologne à adhérer au pacte de compétitivité et de convergence.

Les discussions furent brèves, mais hautement symboliques. Réunis lundi au palais royal de Wilanow, à la périphérie de Varsovie, la chancelière Angela Merkel, le président Nicolas Sarkozy et son homologue polonais Bronislaw Komorowski n'avaient en effet pour ambition que de réactiver ces rencontres trilatérales baptisées Triangle de Weimar. Le moment était opportun puisque la Pologne se prépare à assurer, à partir du 1er juillet, la présidence tournante de l'Union européenne.

Créé en 1991, deux ans après la chute du mur de Berlin, ce forum de coopération entre la France, l'Allemagne et la Pologne avait pris un sérieux coup lorsqu'en juillet 2006, l'ex-président Lech Kaczynski, vexé d'avoir été traité de «patate» par un magazine allemand, avait boycotté - et reporté sine die - le sommet prévu à cette date. Depuis, les rencontres au plus haut niveau dans le cadre de cette institution avaient été mises en veilleuse.

À Varsovie, la tragique disparition

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant