Le trésorier de l'UMP soutient François Fillon

le
0
INTERVIEW - Dominique Dord, député de Savoie, renonce à sa candidature à la présidence du parti et accuse Copé d'avoir verrouillé le scrutin.

LE FIGARO. - Comment se déroule votre campagne?

Dominique DORD. - Elle s'arrête aujourd'hui. Au bout d'un mois et demi, force est de constater que je ne parviendrai pas à recueillir les 8000 parrainages nécessaires. J'ai donc décidé de me retirer, tout en déplorant que le scénario que je souhaitais absolument éviter - celui d'une primaire avant l'heure pour la présidentielle de 2017 - soit inéluctable. La probabilité de voir un troisième candidat réunir les parrainages est quasi nulle, parce que la direction de l'UMP en a décidé ainsi. Réunir ces signatures sans avoir accès au fichier des adhérents, sans bénéficier des communications de l'UMP tout en respectant une procédure ubuesque est impossible pour la plupart des précandidats, quelles que soient leurs qualités. C'est regrettable, d'autant que nous ne sommes pas sur un pied d'égalité.

Qui bénéficie de ces procédures?

Il suffit de consulter le site Internet de l'UMP pour constater que la communication d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant