Le Trésor US reporte une émission, cite le plafond de la dette

le
0

par Jason Lange WASHINGTON, 22 octobre (Reuters) - Le Trésor américain a annoncé jeudi le report d'une adjudication d'obligations à deux ans à taux fixe en raison du bras de fer entre l'administration Obama et le Congrès à majorité républicaine sur le plafond de la dette fédérale. L'administration Obama a prévenu la semaine dernière que le gouvernement fédéral serait contraint d'interrompre ses emprunts sur les marchés dès le 3 novembre si le Congrès ne parvenait pas d'ici là à un accord sur le relèvement du plafond de la dette. Le Département du Trésor a publié jeudi un communiqué indiquant qu'il ne procéderait pas à l'adjudication d'obligations à deux ans à taux fixe initialement prévue le 27 octobre car il pourrait ne pas être légalement autorisé à emprunter des fonds à la date de règlement de l'opération, soit le 2 novembre. Il a aussi appelé le Congrès à ne pas faire du plafond de la dette un enjeu politique et à le relever "aussi rapidement que possible". "La solvabilité des Etats-Unis n'est pas une monnaie d'échange et le Congrès devrait régler cette question sans controverse", écrit le Trésor américain. Le gouvernement fédéral est parvenu depuis plusieurs mois à se financer en maintenant l'endettement en dessous du plafond actuellement fixé à 18.100 milliards de dollars. Le Trésor a précisé qu'il procéderait aux adjudications de titres à 5 et 7 ans prévues la semaine prochaine même si leur règlement doit aussi intervenir le 2 novembre. Les adjudications de bons du Trésor à 3 et 6 mois prévues lundi pour un montant de 26 milliards de dollars chacune seront elles aussi maintenues, a ajouté le Trésor. "Le Trésor considère que le report de l'adjudication des titres à 2 ans présente moins de risque pour le fonctionnement du marché que celui des titres à 5 ou 7 ans." En octobre 2013, le bras de fer entre le Congrès et l'administration démocrate avait fait redouter un défaut technique des Etats-Unis et provoqué une fermeture partielle des services fédéraux pendant une quinzaine de jours. (Marc Joanny pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux