Le Trésor américain réduit à 7,3% sa part dans General Motors

le
0

DETROIT (Reuters) - Le Trésor des Etats-Unis a cédé une partie de ses actions General Motors, ce qui réduit à 7,3% sa participation dans le constructeur, dont Washington compte entièrement se défaire d'ici la fin mars 2014.

Le groupe de Detroit avait reçu 49,5 milliards de dollars de l'Etat américain dans le cadre de sa restructuration en 2009. Ce sauvetage, ainsi que celui de Chrysler, également en difficulté, avait pour but de sauvegarder plus d'un million d'emplois.

Selon des documents divulgués mardi, le Trésor a vendu plus de 110 millions d'actions GM entre le 6 mai et le 13 septembre. L'institution a confirmé ne plus détenir que 101 millions de titres du constructeur américain.

Le gouvernement fédéral, qui a pris en 2009 une part de 60,8% de GM dans le cadre du plan de sauvetage, précise qu'il aura récupéré 39,2 milliards sur son investissement une fois perçu le produit de la vente des actions.

Vers 14h20 GMT, l'action GM était en hausse de 1,14% à 37,13 dollars, ce qui valorise à environ 3,75 milliards de dollars la part que détient encore Washington.

Certains analystes ont envisagé que le constructeur recommence à payer un dividende, ce qu'il n'a plus fait depuis 2008, une fois que l'Etat aura cédé toute sa participation, mais la direction du groupe a manifesté son intention de ce concentrer sur les investissements.

Ben Klayman; Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant