Le très discret réseau social du FN

le
1
Le très discret réseau social du FN
Le très discret réseau social du FN

Un lancement sans tambour ni trompette ! Depuis déjà dix jours, un réseau social a discrètement fait son apparition sur la Toile. Son nom ? Lespatriotes.net. Sa cible ? Les électeurs du FN. C'est d'ailleurs le parti de Marine Le Pen qui est à l'origine de cette plate-forme participative qui n'a profité d'aucune promotion, à l'exception d'un tweet posté le 9 mai par Marion Maréchal-Le Pen invitant à découvrir « sans plus tarder le premier réseau social militant patriote ».

Pourquoi une telle discrétion ? « Le site n'est pas totalement finalisé, il manque encore quelques applications », explique le vice-président Florian Philippot. L'objectif du FN est clair : « Fédérer les militants patriotes sur Internet en leur donnant des nouveaux outils pour être encore plus efficaces dans leur militantisme », résume-t-il en prenant soin de préciser que ce réseau social n'est pas réservé qu'aux seuls membres du FN, « mais à tous les Français qui veulent s'investir pour la France, car le but est bien évidemment de toucher un public plus large que celui du Front ».

Découvrez sans plus tarder le premier réseau social militant patriote ! Site : http://t.co/vb6xsdWadn - Page Fb : https://t.co/Y3KVoVl7IU? Marion Le Pen (@Marion_M_Le_Pen) 9 Mai 2014

Sur le site, aucun élément visuel spécifique au FN n'apparaît. Seule une photo de Marine Le Pen rappelle le lien avec le parti qui a développé ce projet avec Riwal, l'agence de communication de Frédéric Chatillon, ancien président du GUD, qui collabore régulièrement avec le FN.

Les expériences ratées du PS et de l'UMP

Quant au nom choisi, « c'est venu comme une évidence. On voulait quelque chose de rassembleur et qui corresponde bien aux messages du FN et du RBM (NDLR : Rassemblement Bleu Marine) », insiste Philippot, qui ne redoute pas les précédents ratés en la matière. En 2010, l'UMP et le PS avaient tenté une aventure similaire en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le mercredi 14 mai 2014 à 08:47

    ATTENTION !!! Danger !!! dans la foulée de la fiscalisation des cotisations de mutuelles obligatoires, le gouvernement prépare pour l'an prochain la fiscalisation des cotisations de Prévoyance obligatoire ( décès et incap-inval ) puis dans un secont temps des cotisations de ... Sécurité Sociale ! vos impôts d'ici 2017 vont tripler, ( pour pouvoir augmenter le RSA ? ) la preuve ? Ces cotisations sont régies par le même art. 83 du CGI... compris ??