Le "train surfing", le défi meurtrier sur Facebook

le
0
Le train surfing consiste à s'agripper à l'extérieur d'un train et à tenir bon jusqu'à la station suivante.
Le train surfing consiste à s'agripper à l'extérieur d'un train et à tenir bon jusqu'à la station suivante.

C'est le nouveau défi en vogue. Le « train surfing », qui consiste à s'agripper à l'extérieur d'un train et à tenir bon jusqu'à la station suivante, compte de plus en plus d'adeptes sur le réseau social Facebook. Après « À l'eau ou un resto » ou le « fire challenge », les internautes vont cette fois encore plus loin, quitte à y perdre la vie.

Ce jeu, très dangereux, a d'ailleurs déjà fait une première victime en France. Le 1er juin, un jeune homme de 14 ans est décédé à Champagne-sur-Oise après avoir été happé par un train. Avec un ami, il s'était agrippé à l?arrière d?un train de marchandises en provenance de Valmondois et en direction de Persan, relate Le Parisien.

Le RER surfing fait aussi le buzz

Depuis, les forces de l'ordre mettent en garde les internautes. La gendarmerie du Nord a même diffusé un message sur Facebook à l'attention « des plus jeunes et des plus influençables ». « Nous vous rappelons, encore une fois, d'être prudents quant aux défis lancés sur les réseaux sociaux », écrit la gendarmerie.

Le défi n'est pas sans rappeler celui du RER surfing, venu de Russie et très populaire sur les réseaux sociaux. Le but est sensiblement le même : s'accrocher à l'extérieur d'un métro en circulation. Le tout en filmant son « exploit ». Il y a quelques mois, deux Français avaient tenté l'expérience, entre les stations Neuilly-Plaisance et Val-de-Fontenay. La vidéo avait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant