Le tragique «selfie» d'une victime de l'attentat de Beyrouth

le
0
Mohammad Chaar, 16 ans, s'était pris en photo vendredi avec des amis quelques minutes avant l'explosion d'une voiture piégée en plein coeur de la capitale libanaise. Il a succombé à ses blessures. L'attentat qui ébranle le Liban

Beyrouth

Le montage d'images fait le tour des réseaux sociaux depuis l'attentat de vendredi à Beyrouth. Sur l'une des photos, on voit un adolescent en sweatshirt rouge posant avec ses trois copains pour un “selfie“ (autoportrait) dans la rue. Cet ado, c'est Mohammad Chaar. Sur l'autre image, quelques instants plus tard, le même adolescent est inanimé, à terre, la tête ensanglantée, des secours accourant à son chevet avec, au fond, les flammes encore vives et de la fumée. La Honda que l'on aperçoit à l'arrière plan de la première photo, était piégée. Elle a explosé au passage de Mohammad Chatah, un proche du leader libanais Saad Hariri, tuant l'ancien ministre, son chauffeur, et cinq passants, dont l'adolescent.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant