Le trading haute fréquence est dans la ligne de mire de l'AMF

le
0
(NEWSManagers.com) - Le président de l'Autorité des marchés financiers ( AMF), Jean-Pierre Jouyet a dénoncé à la veille du week-end l'utilité pour l'économie du trading haute fréquence. " L'impact de la " négociation haute fréquence" sur la microstructure des marchés est aujourd'hui encore insuffisamment étudié" , a estimé jean-Pierre Jouyet dans un discours prononcé à l'occasion de la conférence générale annuelle de l'ICMA (International Capital Market Association).
" Le trading haute fréquence conduit à des modifications à ce point rapides du carnet d'ordres que, entre le moment où un investisseur passera son ordre et celui où il sera exécuté, le carnet aura déjà bougé. Cette instabilité permanente est une source d'inquiétude pour les investisseurs" , a expliqué Jean-Pierre Jouyet qui préconise l'instauration de coupe-circuits qui puissent casser les effets dominos sur des marchés d'algorithmes qui s'emballeraient. Cette mesure, " qui reviendrait à passer d'un pilotage automatique à un pilotage manuel lorsque le pilote voudrait reprendre le contrôle du marché, me semble nécessaire, à l'instar de ce qui a été décidé aux Etats-Unis" , a déclaré le président de l' AMF.


info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant