Le trader d'UBS aurait parié jusqu'à 10 milliards de dollars

le
0
Les engagements frauduleux de Kweku Adoboli ont débuté à l'automne 2008. Ses paris risqués font vaciller la banque suisse. Le directeur général d'UBS refuse de démissionner.

Les engagements à risque de Kweku Adoboli auraient porté jusqu'à 10 milliards de dollars (7,2 milliards d'euros) selon le Sunday Times. Arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi, le trader londonien de la banque suisse UBS a été placé en détention par un juge vendredi. Il pourra demander une libération sous caution lors d'une prochaine audience jeudi.

Après avoir révélé jeudi une perte estimée à 1,5 milliard d'euros due aux opérations frauduleuses de son employé, UBS revoit ce dimanche le coût de la fraude à 2,3 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros). Depuis, la banque n'a pas fourni plus de détails sur les mécanismes en question. L'ampleur de la fraude semble néanmoins atteindre des proportions gigantesques : elle se serait étalée sur trois ans, depuis octobre 2008, sans avoir semble-t-il provoqué la moindre alerte interne. UBS a prévenu les autorités de tutelle suisse et britannique qui ont lancé une enquête conjointe. La banque a mis en place para

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant