Le TPIY décide de rejuger deux Serbes qu'il avait acquittés

le
0
    AMSTERDAM, 15 décembre (Reuters) - Les magistrats du 
Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) ont 
ordonné mardi que soient rejugés deux responsables de la police 
secrète serbe acquittés voici deux ans de crimes contre 
l'humanité et crimes de guerre durant les guerres des Balkans au 
début des années 1990. 
    Les juges de la cour d'appel ont estimé que Jovica Stanisic, 
ancien chef des services de sûreté de l'Etat serbe (DB), et 
Franko Simatovic, officier du DB, avaient été acquittés par 
erreur par des juges qui avaient mal appliqué le droit en 
réclamant certains éléments de preuves qui n'étaient pas 
nécessaires. 
    Ce revirement du TPIY risque de provoquer de vives réactions 
en Serbie, dont le gouvernement aspire à ancrer bientôt le pays 
dans l'Union européenne malgré l'influence croissante de la 
Russie dans le pays. 
    Les deux hommes, qui ont été arrêtés en 2003, ont été 
inculpés pour avoir dirigé certaines des milices les plus 
notoires - les "Scorpions" et les "Tigres" - qui ont pris part 
aux guerres des Balkans après l'effondrement de la Yougoslavie. 
 
 (Thomas Escritt; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant