Le tournant de la carrière de Courbis

le
0
Le tournant de la carrière de Courbis
Le tournant de la carrière de Courbis

Rolland Courbis va retrouver le Parc des Princes avec le Stade rennais ce vendredi soir en ouverture de la 36e journée. Une pelouse où sa carrière a pris soudainement une toute autre tournure, il y a maintenant 17 ans.

Ce vendredi soir, Rolland Courbis joue gros pour PSG-Rennes. Après deux défaites 3-0, son équipe a fait un nul contre Monaco à domicile. Il a beau avoir marqué 13 points sur les 15 possibles juste avant, ça ne change rien. Quand il a pris l'équipe bretonne, elle était sixième. Elle est désormais une place derrière au classement. Tant pis s'il a fallu faire avec les retours de Lyon et Lille. Ce qui compte, désormais, c'est de finir européen. Et même si c'est le cas, ça ne changera peut-être rien au destin de celui qui a commencé la saison sur le banc de Montpellier. Car dans les tribunes du Roazhon Park, il y a déjà un copain du président qui assiste aux matchs. Un certain Christian Gourcuff. Le climat n'est pas tendu entre les deux hommes. Ils ont plus d'un ami en commun.

Au fond, Courbis est toujours amoureux de l'OM
« Le souhait de rester, je l'ai, la certitude de rester, je ne l'ai pas. »Rolland CourbisIl se murmure même que l'ancien totem à Lorient a eu son mot à dire lorsque Ruello a décidé d'engager le natif de Marseille au mois de janvier. Mais à la fin de la saison, il ne pourrait y avoir qu'un seul perdant, l'ami Rolland. "Le souhait de rester, je l'ai, la certitude de rester, je ne l'ai pas", soufflait-il il y a quelques jours. Sa chance, ce serait un beau finish. Pas vraiment sa spécialité. Il n'a remporté qu'un match sur les sept derniers qu'il a disputés entre la 35e et la 38e journée de Ligue 1. Une victoire avec Montpellier chez un Lens déjà relégué. Comme si ça ne suffisait pas, son équipe est tout de même à cinq points de la cinquième place, occupée par Saint-Étienne, et il faut jouer le premier du championnat, attendu au tournant après la fameuse escapade à Las Vegas. Mais le match se dispute au Parc des Princes et Courbis doit forcément y voir un signe.

Un avant et un après dans sa carrière


Parce que c'est sur cette même pelouse, il y a 17 ans, que tout s'est joué pour lui. Jusque-là, Courbis était un entraîneur qui monte en France. S'ils…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant