Le tourisme est au c?ur de l'enjeu de l'ouverture dominicale à Paris

le
0
La capitale compte sept zones touristiques où les commerces et les services peuvent déroger au repos dominical. Mais, dans plusieurs zones, les commerçants demandent à accéder à ce statut dérogatoire, comme à Montmartre, Bercy Village, les Halles ou le quartier Saint-Lazare.

Paris a certes sa tour Eiffel et ses musées pour occuper les touristes le dimanche. Mais cela risque de ne pas suffire pour les empêcher de céder aux sirènes de Londres et de ses magasins ouverts tout le week-end. «Rendez-vous compte que les tour-opérateurs organisent l'exode des touristes le dimanche à Londres pour qu'ils fassent leur shopping!», a souligné Nathalie Kosciusko-Morizet.

Nombreux sont ceux qui, comme la candidate UMP aux municipales à Paris, s'inquiètent de voir les touristes faire leurs emplettes chez Harrods plutôt qu'aux Galeries Lafayette ou au Printemps, et préconisent, non pas une généralisation, mais une extension du travail dominical.

Car si la France re...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant