Le tourisme égyptien cible des djihadistes

le
0

VIDÉO - Un attentat contre un car de touristes sud-coréens dans le sud-est du Sinaï a coûté la vie à au moins trois personnes.

En trois ans de tourmente politique, d'émeutes et de coups d'État, jamais les touristes n'avaient été visés par des attentats en Égypte. Il y a bien eu quelques enlèvements par des Bédouins du Sud-Sinaï, au printemps 2012. Mais les otages étaient invités à partager le thé avec des rebelles en kalachnikov dans une vallée secrète, expérience plus romantique que traumatisante. L'attentat de dimanche marque un tournant. Un bus transportant des touristes sud-coréens a été touché par une violente explosion, et au moins trois personnes sont mortes. Le lieu n'est pas anodin: la ville de Taba, dans le Sud-Sinaï, est située à la frontière avec Israël. C'est là qu'une série d'attentats à la bombe avait débuté il y a dix ans, en octobre 2004. Deux autres avaient suivi, en 2005 et en 2006, toujours dans le Sud-Sinaï. Le dernier attentat contre de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant