Le «Touch ID» de l'iPhone 5s défait

le
0
Des chercheurs allemands ont prouvé qu'on pouvait déverrouiller le nouveau smartphone d'Apple à l'aide d'une fausse empreinte en latex.

Deux jours. C'est le temps qu'il aura fallu pour que le lecteur d'empreintes digitales de l'iPhone 5s, le «Touch ID», soit défait. Un groupe de hackers européens, le Chaos Computer Club, a posté dimanche une vidéo YouTube prouvant qu'ils ont réussi à déverouiller un iPhone 5s sans utiliser le doigt de son propriétaire.

Une fausse empreinte en latex

Le lecteur d'empreintes digitales est le principal argument de vente de l'iPhone 5s. Mis en vente vendredi, le nouveau smartphone d'Apple ne nécessite pas de mot de passe pour être déverouillé. Il est capable d'enregistrer les empreintes de son propriétaire. En théorie, il est impossible pour les personnes non autorisées de dévérouiller l'appareil. . D'après Apple, «c'est un moyen pratique et sûr d'accéder à son téléphone».

Tout le monde ne l'a pas entendu de ce...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant