Le torchon brûle entre Obama et le Congrès

le
0
L'agence de notation Moody's menace le triple A des États-Unis. Les discussions sur la dette américaine entre la Maison Blanche et le Congrès sont dans l'impasse.

Depuis la mi-mai, les États-Unis ont explosé le plafond fixé par le Congrès de la dette américaine, autour de 15.000 milliards de dollars actuellement. Ce plafond a déjà été relevé en janvier dernier. Il suffirait de le remonter encore pour sortir les États-Unis de l'embarras : le pays ne peut théoriquement plus emprunter sur les marchés lorsque le seuil est dépassé. Ce qui revient à dire que les États-Unis sont dans une situation de défaut de paiement.

Mais des man½uvres ont permis de repousser jusqu'au 2 août la faillite de l'État fédéral. La Maison Blanche et le Congrès ont donc jusqu'à cette date pour se mettre d'accord. La première presse l'autre de relever le plafond, mais ce dernier refuse d'appuyer sur le bouton tant que le gouvernement n'aura pas détaillé un programme précis et concret de réductions des dépenses publiques. Les États-Unis enchaînent en effet trois années de déficit public supérieur à 10%. Il devrait atteindre environ 160

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant