Le torchon brûle à Caen

le
0
Le torchon brûle à Caen
Le torchon brûle à Caen

Xavier Gravelaine, le directeur général de Caen, a rappelé à l'ordre son attaquant Andy Delort ce mardi. Ce dernier est allé au bras de fer pour quitter la Normandie cet été.

Le torchon brûle entre le Stade Malherbe de Caen et son attaquant Andy Delort. Ce dernier ne s'est pas entraîné depuis le 7 juillet et désire rejoindre André-Pierre Gignac au Mexique. Mais son club ne l'entend pas de cette oreille et refuse de négocier, comme l'a rappelé Xavier Gravelaine dans L'Equipe ce mardi matin. « La seule offre que nous avons reçue provient des Tigres de Monterrey. Mais on a dit niet depuis longtemps. Leur proposition est très éloignée de ce que l’on veut. A partir de dix millions ? Oui, il part. Mais il n'y a plus de discussions avec les Tigres et on n'est pas obligés de vendre pour équilibrer le budget. » Au-delà d'un éventuel transfert, le directeur général caennais regrette l'attitude d'un joueur que le club normand avait relancé l'été dernier en allant le chercher en deuxième division anglaise. « C’est lui qui en pâtira, juge Gravelaine. Au-delà de ça, avant de parler de négociation de transfert, il y une attitude à avoir. Si le président se montre aussi ferme et inflexible, c’est qu’il a ses raisons. Il y a un respect des engagements et des règles à ne pas oublier. Andy s’est enfermé dans un truc. On l’a prévenu mais il a pris la mauvaise route. Quand il va s’en apercevoir, il se retrouvera dans les marécages. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant