Le TOP 5 des SCPI préférées des français au 1er semestre 2013

le
0

Les souscriptions témoignent de l'intérêt des épargnants envers les SCPI. A cet égard, les 5 SCPI qui ont le plus attiré les épargnants montrent une préférence pour les produits diversifiés dont la rémunération 2013 est d'ores et déjà annoncée comme maintenue ... ou en progression...

Alors que la France est dans une posture économique difficile, les SCPI, contre toute attente, continuent de se vendre. Et de bien se vendre.

Les arguments ne manquent pas pour expliquer leurs succès auprès des épargnants: leur rendement tout d'abord (5,27% en moyenne en 2012) est supérieur à celui offert par le livret A (1,25%), les contrats d'assurance vie (autour de 2,8%) ou encore les obligations (2,46% au 28 août pour le taux considéré comme sans risque, l'OAT 10 ans).

Enfin le faible niveau des taux du crédit immobilier est une incitation supplémentaire pour ceux qui souhaitent acheter des parts tout en percevant une rémunération.

 

Les souscriptions sont un indicateur du succès des SCPI. Elles atteignent au premier semestre 1,1 md€ (Source ASPIM, actualité 3 septembre 2013). Un niveau certes, en baisse par rapport à 2012 (1,2 md€) mais qui reste à des niveaux historiques record. Pour mémoire, les SCPI au 1er semestre 2011 avaient engrangé 962,1 M€ ou 600,1 millions € en 2010.

Les SCPI diversifiées sont celles qui sont privilégiées par les investisseurs. Dans le détail les 5 premières ont, à elles seules, récolté quelques 446 M€ soit 40% du volume total des souscriptions de l'ensemble du marché.

Pour le premier semestre 2013, le palmarès des SCPI les plus souscrites place Accimmo Pierre sur la 1ère marche du podium. Elle a attiré quelques 140M€ contre 116M€ au 1er semestre 2012. Classée 2ème voilà 1 an, la SCPI tire profit de la force de frappe commerciale du groupe BNP Paribas qui développe son action sur les placements immobiliers.

La médaille d'argent revient à Primopierre (Primonial). Les épargnants y ont souscrit pour 92M€ (107M€ au premier semestre 2012). Forte de la confiance de ses souscripteurs, la SCPI grimpe d'un cran dans le classement d'une année sur l'autre. Elle poursuit sans stress une stratégie visant à acquérir des biens de tailles significatives susceptibles de répondre à la demande des grands locataires.

PF02 (Perial), la SCPI la plus vendue en 2012, conserve la confiance et la fidélité de ses clients. Elle a attiré 91 M€ de capitaux ce qui la met au 3ème rang du palmarès. L'annonce par Perial d'une probable révision à la hausse de son dividende 2013 (actualité, 16 aout 2013) n'est probablement pas étrangère à ce succès... tout comme sa politique de gestion qui intègre l’empreinte énergétique des immeubles.

Riche de 69 M€ supplémentaires, Immorente (Sofidy) conserve d'une année sur l'autre la même 4ème place. Un montant moins élevé que le 1er semestre 2012 (96M€) mais à en croire la Société de Gestion, la SCPI s'est efforcée de maîtriser sa collecte afin de garantir une rémunération satisfaisante à ses associés.

Enfin, le TOP 5 des SCPI préférées par les épargnants est cloturé par Elysées Pierre (HSBC REIM) avec 53M€. Parmi les plus importantes SCPI en terme de taille, Elysées Pierre doit sans doute son succès à la stabilité de sa distribution et à un trésor de guerre qui lui offre une bonne visibilité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant