Le Top 10 des plus grands espoirs du foot français nés en 1998

le
0
Le Top 10 des plus grands espoirs du foot français nés en 1998
Le Top 10 des plus grands espoirs du foot français nés en 1998

Ils sont nés l'année du sacre de la France en Coupe du Monde et apparemment, ça leur a porté chance. Découvrez le Top 10 de la génération 98 des joueur français. Une année particulièrement riche en talent.

1. Kylian Mbappé (Monaco)

Parmi les joueurs sacrés champion d’Europe des U19 cet été, il était le plus jeune joueur du groupe. Surclassé par rapport à sa catégorie d’âge, le Monégasque a pourtant été titulaire à tous les matchs et a terminé la compétition avec 4 buts au compteur. Passé pro la saison dernière, l’attaquant surdoué commence à faire son trou en Ligue 1, comme en atteste son but lors de la récente victoire de Monaco face à Montpellier (6-2).

2. Jeff-Reine Adélaïde (Arsenal)

Formé à l’US Torcy puis à Lens, Jeff-Reine Adélaïde n’a pas traîné longtemps en France. A 17 ans, la pépite du milieu de terrain a été recrutée par Arsenal. Le club anglais a décidé de miser gros sur le joueur considéré comme un des plus talentueux de sa génération. Toujours en formation, il ne compte toujours pas la moindre apparition en Premier League mais a été titularisé deux fois cette saison en Coupe de la Ligue anglaise.

3. Odsonne Edouard (Toulouse)

Passé pro en avril 2016 avec le PSG, Odsonne Edouard a été prêté à Toulouse au Mercato d'hiver. Sans doute le meilleur moyen pour lui de s’aguerrir et de prendre de l’expérience alors que la concurrence en attaque à Paris ne lui aurait laissé que des miettes. Meilleur joueur et meilleur buteur de la compétition lors de la victoire des Bleuets à l’Euro U17 en 2015, il a déjà prouvé tout son talent.

4. Jonathan Ikoné (PSG)

Décidément, le PSG sait faire émerger de jeunes talents. Mais il a toujours autant de mal à leur donner leur chance. Ikoné, pas encore pro avec Paris, a failli filer à la Juventus en juin dernier. Le club de la Capitale a finalement réussi à conserver son deuxième grand espoir de la génération 1998. Milieu offensif, le joueur né à Bondy a réussi à grappiller quelques minutes depuis le début de la saison avec l’équipe première.

5. Yann Karamoh (Caen)

A tout juste 18 ans, l’attaquant du Stade Malherbe Caen a réalisé un début de saison prometteur. Issu de la formation normande, Karamoh a participé aux neuf premiers matches de Ligue 1 de son club avant d’être freiné par une blessure. Même s’il n’a trouvé qu’une seule fois le chemin des filets, le nouveau membre de l’équipe de France U19 est en train d’engranger une énorme expérience pour son âge.

6. Bilal Boutobba (FC Séville)

Marseille n’a pas profité longtemps de son attaquant précoce, plus jeune joueur de l’histoire du club à avoir foulé une pelouse de Ligue 1 à 16 ans et 3 mois (trois matchs de Ligue 1 lors de la saison 2014/2015). Bilal Boutobba a préféré s’exiler à Séville pour exploiter son talent. Il évolue pour le moment avec l’équipe B et n’a eu que 88 minutes de jeu à se mettre sous la dent depuis le début de la Liga 2 (12 journées jouées).

7. Dayot Upamecano (Red Bull Salzburg)

Lui aussi a choisi l’exil pour passer pro. Formé notamment à Valencienne, le défenseur central est parti en Autriche dès 2015. Après un prêt d’une saison, il évolue désormais avec l’équipe première de Salzbourg. Et il a gagné ses galons de titulaire soit dans l’axe de la défense soit en milieu défensif, poste qu’il découvre. A son compteur cette saison, déjà 10 rencontres de championnat et 2 de Ligue Europa.

8. Christ-Emmanuel Maouassa (Nancy)

Latéral gauche, Christ-Emmanuel Moussa jouait aux avant-postes dans ses plus jeunes années. Il en a gardé une sérieuse appétence pour les tâches offensives. Capable de se projeter très vite vers l’avant, il faisait partie du groupe de Bleuets sacrés champion d’Europe des U17 en 2015. A Nancy, où il a terminé sa formation, il a joué quelques matchs de Ligue 2 l’an passé et a fait ces débuts en Ligue 1 cette saison.

9. Luca Zidane (Real Madrid)

Être fils de n’est jamais facile dans le football. Alors porter le nom d’un champion du monde et ancien Ballon d’Or demande de l’exigence. En choisissant le poste de gardien, Luca Zidane a tranché définitivement toutes comparaisons avec son illustre père. Il est le titulaire du Real Madrid en Youth League et était aussi le gardien présent dans la cage des Bleuets sacrés en 2015.

10. Lorenzo Callegari (PSG)

Le troisième joueur du PSG (Edouard est en prêt à Toulouse) membre de ce Top 10 est aussi le moins connu. Lié à Paris jusqu’en 2018, le milieu de terrain a tapé à la porte du groupe pro lors de la préparation estivale. Mais il ne compte pas encore la moindre minute en Ligue 1 et doit lui aussi se servir de la Youth League pour montrer son talent.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant