Le ton monte entre la Turquie et la Syrie

le
0
Après la destruction d'un de ses avions de chasse, Ankara en appelle à l'Otan qui va se réunir mardi.

La crise en Syrie vient peut-être de prendre une nouvelle dimension. La Turquie l'a accusée dimanche d'avoir abattu vendredi l'un de ses avions de combat, un F-4 Phantom, dans l'espace international et non dans l'espace syrien comme l'affirme Damas. À la demande d'Ankara, le Conseil de l'Atlantique Nord se réunira mardi à Bruxelles pour évoquer cet incident.

Le gouvernement turc a reconnu que l'avion était entré momentanément dans l'espace aérien syrien, mais qu'il avait ensuite été abattu sans avertissement préalable par les Syriens alors qu'il se trouvait dans l'espace aérien international, à 13 milles nautiques des côtes syriennes. Selon Ankara, l'avion effectuait sans armes une mission d'entraînement et de test d'un système radar en Méditerranée. S'exprimant à la télévision, le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, a mis en garde Damas: «Personne ne peut se permettre de mettre à l'épreuve les capacités (militaires) de la Turquie.» Damas a affirmü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant