Le ton monte entre la Chine et le Saint-Siège

le
0
Le Vatican accuse Pékin d'avoir ordonné un nouvel évêque sans son aval.

Entre Pékin et le Vatican, la relation ne cesse de s'envenimer. Le Saint-Siège a réagi vivement lundi à l'ordination d'un évêque chinois, sans son aval, en la déclarant «illégitime» et en affirmant qu'elle «endommageait l'unité de l'Église». L'excommunication de l'évêque a été confirmée. L'ordination épiscopale du révérend Paul Lei Shiyin a eu lieu mercredi dernier dans le diocèse de Leshan, dans la province du Sichuan. Mais pour Rome, il n'a «pas l'autorité pour gouverner le diocèse catholique». La cérémonie aurait eu lieu en présence de sept autres évêques, et le Vatican a souligné que ceux-ci étaient également «exposés aux graves sanctions canoniques».

Ce nouvel accrochage souligne le combat qui a repris de plus belle entre Rome et Pékin, pour l'autorité sur les catholiques chinois. En réagissant aussi fermement, le Saint-Siège semble vouloir endiguer un mouvement portant de plus en plus de prêtres souterrains à rentrer dans le giron de l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant