Le "tombeur" de Ségolène Royal se rappelle au bon souvenir du PS

le
8

LA ROCHELLE, Charente-Maritime (Reuters) - Olivier Falorni, le "tombeur" de Ségolène Royal, a volé la vedette vendredi à l'université d'été du Parti socialiste le temps d'une conférence de presse sur le Vieux-Port de La Rochelle.

Exclu du PS pour avoir maintenu sa candidature aux législatives à La Rochelle face à la présidente de la région Poitou-Charentes, le député, qui siège avec les radicaux de gauche, a été accueilli par quelques partisans et une nuée de caméras et journalistes.

Arrivé par une ruelle du Vieux-Port, sous une pluie battante, Olivier Falorni a redit son espoir de pouvoir être un jour réintégré dans sa famille d'origine.

"Evidemment, je me sens frustré de ne pas être de l'autre côté du port avec mes camarades socialistes. Je les retrouverai dans d'autres conditions", a-t-il dit. "Evidemment, je souhaite rejoindre un jour le PS, mais je n'y pense pas tous les jours en me rasant".

Pendant la campagne législative, Olivier Falorni avait reçu un tweet de soutien de la compagne du président François Hollande, Valérie Trierweiller.

Sa victoire au second tour, grâce au report des voix de droite, a été vécue comme une trahison par Ségolène Royal, arrivée en tête au premier tour et qui espérait son désistement "républicain".

Après ce psychodrame, la direction du PS avait hésité brièvement à maintenir l'université d'été à La Rochelle, avant de maintenir les choses en l'état.

Olivier Falorni, qui avait organisé pendant huit ans de suite l'université d'été du PS, a indiqué qu'il se tiendrait à distance des travaux mais qu'il verrait ses amis "militants ou ministres" tout au long du week-end "dans la discrétion".

Il affirme disposer toujours de nombreux appuis dans le parti. "Cela fait des années que je milite au PS, que je me suis engagé aux côtés de François Hollande au moment où nous n'étions pas très nombreux", dit-il. "Les liens ne se sont pas distendus, au contraire".

L'an dernier, Olivier Falorni, responsable du parti en Charente-Maritime, avait accueilli Martine Aubry, François Hollande et la plupart des ténors socialistes au traditionnel pot de la fédération, qui se tient la veille de l'ouverture de l'université d'été.

Mais cette année, malgré l'exclusion du dissident, les dirigeants socialistes ont tous boycotté le rendez-vous d'une fédération jugée rebelle, dans le jardin de la "Maison Pierre Bérégovoy", du nom de l'ex-Premier ministre socialiste.

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le vendredi 24 aout 2012 à 20:04

    AVANTAGE AU MEC DU TERRAIN, surtout avec les voix de la Fürhieuze.

  • M1343167 le vendredi 24 aout 2012 à 19:34

    OUI POUR MOI AUSSI TOUJOURS AVANTAGE AU MEC DU TERRAIN, ET A GAUCHE COMME A DROITE, ENCORE BRAVO A CE COURAGEUX FALORNI, QUI A GAGNÉ CONTRE LA FOLLEDINGO DU POITOU.

  • grokuik1 le vendredi 24 aout 2012 à 19:02

    .../... SONT TOUS COPAINS TANT QUE LEUR PAIE N EST PAS EN JEU ET DE N IMPORTE QUEL BORD / POUR CELA QUE POUR MOI FINI DEPUIS LONGTEMPS D ALLER VOTER POUR TOUT CES MARCHANDS DE BONHEUR / LE LEUR OUI MAIS JAMAIS LE NOTRE !!!

  • grokuik1 le vendredi 24 aout 2012 à 19:00

    @M601 : TRAITRE POURQUOI ?? PLUS LOGIQUE UN GARS DE TERRAIN VAUT MIEUX QU UN PARACHUTE ????

  • docteur7 le vendredi 24 aout 2012 à 18:56

    Tout à fait : une logique de terrain trop souvent bafoué par une logique d'appareil. La prochaine fois, les apparatchick réfléchiront mieux avant de prendre les électeurs pour des c.ns ou des nig.uds.

  • mjjmimi le vendredi 24 aout 2012 à 17:53

    "Traite" rien que ça! alors qu'il avait le soutien des socialistes locaux! Je trouve sain que la logique de terrain sache s'opposer à la logique d'appareil!

  • nono67 le vendredi 24 aout 2012 à 17:53

    La cour de récréation continue

  • M601364 le vendredi 24 aout 2012 à 17:48

    TRAITRE PAS MIEUX QUE BESSON