Le titre de «Juste» d'un Belge contesté

le
0
Des documents révèlent bien des ambiguïtés dans le comportement de Robert de Foy, antisémite convaincu.

Un «Juste parmi les Nations» pourrait se voir prochainement retirer son titre. Cette distinction est décernée par Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem, à ceux qui ont sauvé des Juifs de la déportation pendant la Seconde Guerre mondiale.

Robert de Foy, secrétaire général du ministère de la Justice en Belgique pendant l'occupation allemande en 1943, s'était vu remettre après sa mort le titre de «Juste» en 1975 pour avoir permis à plusieurs centaines de Juifs incarcérés à la caserne Dossin, centre de transit en Belgique, d'échapper à la déportation vers Auschwitz.

Ce haut fonctionnaire, travaillant en collaboration avec l'administration militaire allemande, les aurait aidés à établir de faux certificats de mariage avec des non-Juifs ou de maladie, ou bien en égarant des dossiers au lieu de les transmettre à la Gestapo. Il aurait aussi protesté auprès des autorités allemandes contre des déportations.

«Procédure très rare»

Ces actions avaient val

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant