Le tireur de Dallas "déçu" par son expérience dans l'armée-média

le
0
    DALLAS, 11 juillet (Reuters) - Le réserviste noir de l'armée 
américaine qui a tué cinq policiers de Dallas la semaine 
dernière, Micah Johnson, était "déçu" de son expérience dans 
l'armée, a déclaré sa mère dans une interview diffusée lundi sur 
le site TheBlaze.com. 
    "L'armée n'était pas ce que Micah avait imaginé", a témoigné 
lundi Delphine Johnson, dont le fils a été abattu jeudi soir par 
un robot tueur. "Il était très déçu. Très déçu", a-t-elle 
ajouté. 
    Elle n'a cependant pas précisé les raisons de cette 
déception. De nombreux médias ont indiqué qu'une femme soldat de 
son unité l'avait accusé d'harcèlement sexuel lorsqu'il avait 
servi en Afghanistan, de novembre 2013 à juillet 2014. 
    Le chef de la police de Dallas, David Brown, a déclaré 
dimanche à CNN que l'entraînement militaire de Johnson lui avait 
permis de tirer et de se déplacer rapidement et qu'il planifiait 
d'autres attentats. 
    Micah Johnson, Afro-américain de 25 ans, a déclaré à la 
police, lors de longues heures de négociations, qu'il était très 
affecté par les récentes fusillades policières à Baton Rouge en 
Louisiane et à Saint-Paul dans le Minnesota. Il a affirmé qu'il 
voulait "tuer des Blancs". 
    Les cas de violences policières visant des Noirs ont 
provoqué une vague de protestations à travers les Etats-Unis 
durant le week-end.       
 
 (Ernest Scheyder; Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant