Le tireur d'Oslo pourrait être poursuivi pour crime contre l'humanité

le
0
Si cette disposition récente du code pénal norvégien est invoquée, le tireur d'Oslo risquerait une peine maximale de 30 ans de prison. Devant le juge, il a mentionné l'existence de deux cellules supplémentaires dans son organisation.

Le crime est si choquant qu'il pourrait être jugé de façon extraordinaire. Selon le procureur d'Oslo, Anders Breivik, qui a reconnu être l'auteur des attentats qui ont coûté la vie à 76 personnes, pourrait être poursuivi pour «crimes contre l'humanité.» Cette disposition, introduite dans le code pénal norvégien en 2008, prévoit une peine maximale de 30 ans de prison.

Aucune décision définitive n'a encore été prise, mais l'évocation de cette possibilité devrait limiter les critiques qui ont suivi les attentats. La loi norvégienne ne prévoit en théorie qu'une peine maximale de 21 ans d'emprisonnement, ce qui a poussé certains Norvégiens à réclamer le retour de la peine de mort. La détention peut néanmoins être prolongée indéfiniment si la justice considère le détenu comme dangeureux pour la société.

Pour l'instant, le supect a été placé à l'issue d'une audience à huit-clos de 35 minutes en détention provisoire pour huit semaines, soit le double

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant