Le timbre fiscal : comment ça marche ?

le
0

Le timbre fiscal peut être utilisé lors de la réalisation d'un passeport ou suite à la perte d'une carte d'identité. On le trouve dans les bureaux de tabac ou les centres des impôts.

Timbre fiscal : à quoi ça sert ?

Le timbre fiscal ressemble fortement à un timbre postal. Sa valeur est inscrite sur la vignette, qui se colle sur le document exigé par l'administration. En règle générale, le timbre fiscal est un moyen de payer un impôt ou une taxe à une collectivité.

Certaines actions nécessitent en effet d'acheter un timbre fiscal. C'est le cas lors de la création d'un passeport, en cas de perte d'une carte d'identité en cours de validité, pour passer le permis de conduire. Il existe des cursus d'enseignement, voire des concours, pour lesquels l'inscription nécessite également un timbre fiscal.

Des services proposés par une mairie peuvent aussi se régler par ce biais, pour éviter le maniement d'argent liquide. Ainsi, des photos d'identité peuvent coûter 3 € en timbre fiscal.

Où trouver un timbre fiscal ?

Le timbre fiscal peut s'acheter communément dans des bureaux de tabac, partout en France. On peut aussi se rendre dans son centre des impôts pour en faire l'acquisition. Il existe des timbres de différent montant : 1 €, 2 €, 5 €, 10 €, 20 €, 30 € ou encore 90 €.

Quels montants pour un passeport ?

Le montant d'une taxe payable en timbres fiscaux varie selon les situations. Le plus souvent, cet achat est nécessaire pour l'établissement d'un passeport. La taxe est de 86 € pour un adulte, 45 € pour les jeunes entre 15 et 18 ans et 17 € pour les moins de 15 ans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant