Le tigre Carlos Slim se ferait-il vieux ?

le
2
Carlos Slim.
Carlos Slim.

Carlos Slim, le roi Midas mexicain qui changeait en or tout ce qu'il touchait, serait-il dans une mauvaise passe ? Il vient de dégringoler au 4e rang des hommes les plus riches du monde. Lui qui aimait disputer la première place à son ami Bill Gates voit son empire vaciller. Depuis plusieurs semaines, les vents ne lui sont plus favorables et s'engouffrent même contre lui dans le secteur des télécommunications, de la construction, des plateformes pétrolières. Même le petit commerce, que ce soit les drugstores Sanborns ou le très chic Sak's Mexico, souffre du manque de dynamisme de la classe moyenne. Le groupe, coté en bourse, a perdu plus de 9 % en quelques semaines.Pour accentuer ce passage à vide, son principal actionnaire AT&T, avec qui il partageait depuis une génération le marché des télécommunications en Amérique du Nord et du Sud, le lâche brusquement pour devenir son principal concurrent. Randall Stephenson, le président exécutif d'AT&T, n'a pas perdu de temps pour enfoncer le clou lors d'une conférence de presse devant un parterre d'investisseurs : "J'ai beaucoup appris avec Carlos Slim qui est un ami très cher, mais, à partir d'aujourd'hui, il est notre rival."AT&T a annoncé qu'il achetait Direct TV pour la somme de 48,5 milliards de dollars, qu'il vendait sa participation de 8,4 % (5 milliards de dollars) dans América Móvil de Carlos Slim et qu'il retirait ses membres du conseil d'administration pour éviter tout conflit...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le jeudi 22 mai 2014 à 14:39

    On passe de la taille slim à la taille normale avec l'age..

  • dotcom1 le jeudi 22 mai 2014 à 14:32

    Il n'y a que ceux qui ne risquent rien qui ne perdent rien.