Le TGV roulera bientôt aux... Etats-Unis

le
6
Le TGV roulera bientôt aux... Etats-Unis
Le TGV roulera bientôt aux... Etats-Unis

Le TGV d'Alstom file à toute allure vers les Etats-Unis. Vendredi soir, le constructeur français de trains, de tramways ou encore de métros a annoncé la signature d'un contrat de 1,8 Md€ avec la compagnie ferroviaire américaine Amtrak. Ce juteux contrat porte sur la livraison de 28 trains à grande vitesse de dernière génération. Ces nouveaux TGV entreront en circulation en 2021 sur les 730 km de voies qui séparent Boston (Massachusetts) à Washington, où la fréquentation est passée de 2,4 millions de passagers en 2002 à 3,5 millions en 2014.

 

Ces TGV, orientés vers la clientèle business, avec des rames équipées du wi-fi, de salles de réunion et des places pourvues de prises USB et électriques, permettront de transporter 33 % de voyageurs en plus. Dans un premier temps, sa vitesse sera de 257 km/h mais pourra atteindre, après modernisation des voies, les 300 km/h. Loin encore des 320 km/h des TVG en circulation en France. « Mais 257 km/h est déjà une prouesse quand on sait qu'il circulera sur une voie classique », détaille un porte-parole d'Alstom. Le contrat comporte aussi une partie maintenance et de fournitures de pièces détachées sur une durée de quinze ans. Si Alstom est présent depuis longtemps sur le marché américain, notamment dans le métro new-yorkais, c'est la première fois que l'entreprise y vend, en propre, son TGV. Une nouveauté pleine de promesses au pays de la voiture et de l'avion car plusieurs projets de lignes à grande vitesse sont en cours. La Californie construit depuis 2015 une LGV entre San Francisco et Los Angeles, tandis que des études sont réalisées pour les lignes Dallas-Houston (Texas) et Las Vegas-Palmdale (Californie).

 

Seul bémol au contrat historique, les Etats-Unis ont exigé que les TGV soient construits sur leur sol. C'est donc l'usine américaine d'Alstom installée à Hornell (Etat de New York) qui bénéficiera en grande partie de cette commande. 400 emplois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodan3 il y a 3 mois

    construits aux états unis mais avec des matériaux français élaborés en France, de l'ingénierie française et montés dans l'usine Alstom de Hornell .... !! usine implantée depuis plus 100 ans ..!! les trains précédents étaient d'origine Alstom-Bombardier .. !! quand on sait pas, on se tait .. !!

  • DonCorly il y a 3 mois

    Trains américains construits aux USA par une entreprise américaine, pas de quoi faire la une d'un site français.

  • ppsoft il y a 3 mois

    "TGV" est une marque déposée de la SNCF. Merci d'utiliser, à la place, "LGV' pour Ligne à Grande Vitesse.

  • patriot9 il y a 3 mois

    Pour les ignorants, Alstom est francais. Seule la branche energie a été vendue a GE et cela a été une excellente affaire juste avant la chute du pétrole.

  • nono67 il y a 3 mois

    les américains ont exigé que les rames soient construites sur leur sol . Ben voyons !! vive le libre échangisme à l"américaine . On devrait faire pareil quand on leur achète des boeing, des avions ravitailleurs , des drones etc etc !!!

  • M4756642 il y a 3 mois

    Alstom est dorénavant une de leurs entreprises obtenue à vil prix ! Qu'ils rendent à la BNP les 8 Mrds qu'ils lui ont pris indûment l'année dernière !