Le TGV Rhin-Rhône encore en pointillés

le
0
Faute de financement, 50 kilomètres de ligne restent à construire pour relier Dijon à Mulhouse.

Les élus des régions Alsace, Bourgogne et Franche-Comté attendent avec impatience l'arrivée du président de la République. Celui-ci inaugurera aujourd'hui la branche Est de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône reliant Dijon à Mulhouse, la première à ne pas passer par la capitale. Ils espèrent que sa venue dissipera le flou qui entoure le financement des 50 kilomètres de ligne encore inachevés. En effet, seulement 140 kilomètres sur les 190 prévus ont été construits au cours des cinq dernières années. Il faudrait débourser encore 1,15 milliard d'euros pour réaliser les deux extrémités de cette ligne, 15 km à l'ouest et 35 km à l'est.

Au total, une fois achevé, le coût de la branche Est de la LGV atteindra 3,75 milliards d'euros.


Réunis au sein d'une association, Trans Europe TGV Rhin Rhône Méditerranée, les représentants des collectivités concernées font bloc: «Les financements des collectivités sont sur la table, explique Marie-Guite

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant