Le TGV de La Mecque échappe au duo Alstom-SNCF 

le
0
Un consortium espagnol a raflé le contrat géant de 6,7 milliards d'euros.

Nouvelle grosse déconvenue française sur les marchés de la grande exportation. Fin 2009, l'équipe France, composée d'Areva, EDF, GDF Suez, Total, Vinci et Alstom, avait perdu, aux Émirats arabes unis, un contrat mirifique de 20 milliards de dollars pour fournir à Abu Dhabi quatre centrales nucléaires. Les Français avaient alors été mis hors jeu par un consortium emmené par la société publique coréenne Kepco.

Deux ans plus tard, l'équipe France, composée de la SNCF et d'Alstom, associé au groupe saoudien Al Rajhi, perd en Arabie saoudite un contrat géant de 6,7 milliards d'euros pour construire la liaison à grande vitesse permettant aux villes saintes de Médine et de La Mecque d'être reliées au port de Djedda. Les Français ont été sortis par un consortium formé de 12 entreprises espagnoles, dont Renfe et l'opérateur du réseau de chemins de fer Adif, associées à deux sociétés saoudiennes.

La mauvaise nouvelle a été rendue publique mercredi par l'aut

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant