Le TGV crée une vive tension entre Paris et Berlin

le
0
L'Allemagne reproche au gouvernement français d'intervenir dans le choix par Eurostar d'un train Siemens.

L'ICE, le train à grande vitesse construit par le groupe allemand Siemens, a fait ce mardi son entrée à Londres, à la gare de Saint-Pancras, où il est présenté cet après-midi. Une arrivée sous les couleurs de la Deutsche Bahn forcément tonitruante. Car deux dossiers concernant ce train sont venus se télescoper pour en faire un objet de polémique européenne.

«L'intervention française est injustifiée.» Cette petite phrase du porte-parole du gouvernement allemand a donné ce lundi le ton du climat entre Paris et Berlin, et leurs champions ferroviaires Alstom et Siemens. C'est la commande de trains Siemens par Eurostar, l'opérateur historique du transport de voyageurs sous la Manche, qui a mis le feu aux poudres. Le 7 octobre dernier, la société, majoritairement contrôlée par la SNCF, a pour la première fois choisi le constructeur allemand face à son concurrent français pour une commande de dix rames évaluée à 600 millions d'euros. Eurostar s'est immédiatemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant