Le testament de Rocard

le , mis à jour à 07:18
0
Le testament de Rocard
Le testament de Rocard

Tous rocardiens... Même Brigitte Bardot et Jacques Chirac ! Pourtant affaibli, l'ancien président, adversaire de Michel Rocard dans les années 1970-1980, est sorti de son silence dimanche pour saluer par écrit la mémoire d'un « homme d'Etat » et « ami de jeunesse » décédé samedi à l'âge de 85 ans. Outre un héritage politique, le Premier ministre laisse derrière lui un testament, qui sera exécuté dans les prochains jours.

 

Alors qu'il se savait condamné, Rocard, dont les cendres reposeront en Corse, a fait discrètement savoir à ses proches le type d'hommage qu'il souhaitait voir rendu. Le premier prendra la forme d'une cérémonie religieuse jeudi au temple de l'Etoile à Paris (XVIIe), puisque l'ancien Premier ministre était protestant. « Il n'était pas dans l'ostentation, mais il est resté fidèle à sa tradition », note son ami de toujours, le socialiste et historien Alain Bergounioux. Au point d'ailleurs que le petit Michel se faisait surnommer Hamster érudit chez les scouts protestants... François Hollande y participera, avant de présider un hommage national jeudi midi aux Invalides.

 

 

Paris (XVe), le 30 mai 1969. Michel Rocard, candidat du PSU (Parti socialiste unifié) à l’élection présidentielle, se fait connaître du grand public. (AFP.)

 

 

A cette occasion, et conformément au souhait du défunt, Edmond Maire prendra d'abord la parole. Là aussi, tout un symbole puisque l'ancien patron de la CFDT est un des pères du dialogue social qui est au coeur de la social-démocratie chère à Rocard. Ce sera l'occasion pour le chef de l'Etat de s'exprimer devant la famille socialiste réunie au grand complet, ou presque. « Et en ce moment, c'est assez rare... » reconnaît Bergounioux.

 

De Lionel Jospin à Manuel Valls en passant vraisemblablement par Jean-Luc Mélenchon, tous devraient être présents aux côtés du chef de l'Etat qui, lorsqu'il évoque Rocard, à tendance à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant