Le testament 2.0 inquiète les notaires

le
7
En lançant un site de testaments en ligne, Virgile Delporte s'est attiré les foudres des notaires.
En lançant un site de testaments en ligne, Virgile Delporte s'est attiré les foudres des notaires.

Établir son testament sur Internet, c'est désormais possible. Lancé en grande pompe le 3 décembre, Testamento propose au quidam d'écrire ses dernières volontés en ligne. En moins de trente minutes, et pour seulement 35 euros, votre partenaire de vie est protégé, promet le site. Virgile Delporte, son créateur, ne le cache pas, il cherche avant tout à attirer une clientèle jeune, ultra-connectée et pressée. "Celle qui n'a pas le temps d'aller chez le notaire", explique-t-il au Point.fr.

Afin de satisfaire cette génération qui n'a pas une seconde à perdre, l'entrepreneur propose un "testament express". Après s'être inscrit, l'internaute répond à une série de questions qui permettent de créer un testament numérique. Testament que le jeune pressé n'a plus qu'à recopier à la main pour le rendre légal. Pour 40 euros de plus, ce dernier peut le faire enregistrer au Fichier central des dispositions des dernières volontés (FCDDV) par un notaire partenaire de Testamento. "Vous pouvez également confier cette tâche au notaire de votre choix", précise le fondateur du site. Une dernière solution existe : mettre à l'abri le testament dans un coffre-fort. La méfiance des notaires

Sûr de son coup, Virgile Delporte croit dur comme fer à la réussite de son entreprise. Pour preuve, il assure qu'un site similaire aux États-Unis génère un chiffre d'affaires de 150 millions de dollars. À demi-mot, il raconte vouloir exporter son concept dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • uran le samedi 14 déc 2013 à 11:37

    Je faisais remarquer à un sympathique notaire (je sais j'aurais pas du le lui dire) que ses tarifs étaient raisonnables contrairement à certains de ses confrères qui étaient prohibitifs. Il m'a fait remarquer que les confrères en question avait généralement des bureaux luxueux dans les beaux quartiers et 2 belles hôtesses d'accueil et que cela avait un coût qui expliquait les différences de tarifs.

  • heimdal le vendredi 13 déc 2013 à 13:17

    Le notaire arrive à faire payer un ou veuve qui veut tout léguer à son enfant unique !

  • mlaure13 le vendredi 13 déc 2013 à 09:09

    Un seul conseil, allez voir une personne qualifiée, pas un bidule en ligne. La modernité, c'est bien, mais de temps en temps il faut savoir être traditionnel. Prendre RV avec un notaire, ça peut intimider, mais ça vaut le coup, vraiment.

  • TL70190 le mercredi 11 déc 2013 à 16:49

    internet va aussi avaler ces privileges sur la fin de vie des clients

  • queb63 le mardi 10 déc 2013 à 13:13

    Suffit les monopoles qui se gavent.

  • rodan3 le lundi 9 déc 2013 à 14:10

    C"est vrai ... qu'elle peut espérer, rien qu'a voir le temps pour régler une petite succession..( et encore heureusement que certains documents ont pu être accessibles sur internet...... ) je ne peux que trouver çà intéressant pour le futur et les ayants droits

  • M6860185 le lundi 9 déc 2013 à 12:41

    une corporation à supprimer. Vite.