Le terroriste Saïd Arif refait surface en Syrie

le
2
L'islamiste algérien Saïd Arif lorsqu'il était assigné à résidence à Brioude, en Haute-Loire, ici fin 2012.
L'islamiste algérien Saïd Arif lorsqu'il était assigné à résidence à Brioude, en Haute-Loire, ici fin 2012.

Alors qu'un nouvel otage occidental vient d'être décapité par les djihadistes de l'État islamique, l'humanitaire Britannique Alan Henning, les organisations antiterroristes internationales auraient localisé avec certitude l'islamiste Saïd Arif, en première ligne en Syrie. Il s'était enfui en 2013 de sa surveillance surveillée en Auvergne.Les dernières nouvelles le concernant remontaient à février 2014. Les services du renseignement français soupçonnaient cet islamiste algérien d'avoir rejoint la Syrie, auprès de groupes terroristes. Désormais, le doute ne semble plus permis. Selon le journal L'Éveil, ce dangereux activiste serait en première ligne parmi des groupes de combattants affiliés au mouvement État Islamiste, devenu tristement célèbre depuis les décapitations de plusieurs Occidentaux, dont le Français Hervé Gourdel.Il aurait rejoint la Syrie dès octobre 2013, soit seulement six mois après une évasion rocambolesque de sa résidence surveillée à Brioude (Haute-Loire), en Auvergne. Le samedi 11 mai 2013, sa fuite avait ridiculisé la Direction centrale du renseignement intérieur et mis en évidence les limites des méthodes de surveillance de ce dangereux terroriste. Saïd Arif, alors assigné dans un hôtel de la sous-préfecture auvergnate depuis octobre 2012, s'était tout simplement fait la belle à bord de la voiture de la fille du tenancier de l'établissement qui l'hébergeait. Une incroyable bévue lorsqu'on...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le samedi 4 oct 2014 à 14:01

    Un bon petit gars! Espérant qu'il rencontrera rapidement une GBU 125...

  • mipolod le samedi 4 oct 2014 à 12:33

    Le CDEH sera donc responsable des futurs victimes de cet énergumène !