Le ténors de l'UMP veulent bloquer Sarkozy

le
0

Les dirigeants du parti défendent la procédure d'une primaire afin de contrer une candidature de l'ex-président pour 2017.

Nicolas Sarkozy était le grand absent du conseil national de l'UMP samedi. Tout occupés à célébrer leur unité retrouvée, les ténors du parti ont pour la plupart «oublié» de citer son nom: pas une mention dans le discours de François Fillon, une seule dans celui de Bruno Le Maire ou de Xavier Bertrand, à peine deux pour Jean-François Copé. Avec l'installation de la haute autorité de la primaire pour désigner le candidat de 2017, l'ancien président était pourtant bien dans tous les esprits. Les sarkozystes ne cessent de demander que leur champion soit exempté de cette compétition s'il décidait de se représenter.

Cette charge des proches de l'ancien président agace parmi les prétendants à l'investiture et bien au-delà. Même si les critiques sont encore sourdes. «Bien heureusement, l'UMP ne se résume pas à ce club qui n'existerait pas s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant