Le téléphone portable sème la zizanie dans les familles

le
0
Un sondage révèle que 61% des parents estiment que le mobile de leur enfant a déjà été une source de conflit.

Le téléphone portable pour les enfants, un achat voulu par les parents puis... regretté par les parents. Dans 61% des cas, le père et la mère sont à l'initiative de l'achat du mobile de leur enfant et pour 61% d'entre eux l'appareil a déjà été un sujet de dispute.

Un pourcentage qui grimpe à 69% lorsque l'enfant est équipé d'un smartphone, selon une enquête réalisée par TNS Sofres pour l'Unaf (Union nationale des associations familiales) et l'association Action Innocence auprès de 1000 parents d'enfants de 10 à 15 ans équipés d'un téléphone mobile.

À 10 ans, un tiers des enfants possédant un téléphone ont un smartphone, rappelle cette étude et les 10-15 ans équipés sont 45% à posséder un smartphone. Une majorité des parents (61%) considère d'ailleurs l'achat de cet appareil comme une fatalité.

Du «téléphone-cadeau» au «téléphone-conflit»

Le «téléphone-cadeau» devient vite «téléphone-conflit», résume l'Unaf. Autre paradoxe: beaucoup de pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant