Le téléphone portable de la juge Prévost-Desprez saisi

le
0
Le domicile de la magistrate a été perquisitionné mercredi. La juge qui instruisait sur des abus de faiblesse présumés contre Liliane Bettencourt est soupçonnée d'avoir communiqué des éléments du dossier à des journalistes.

Nouvel épisode dans le volet judiciaire de l'affaire Bettencourt. Une perquisition a été menée mercredi au domicile parisien de la juge Isabelle Prévost-Desprez, en charge jusqu'en novembre 2010 de l'instruction sur des abus de faiblesse présumés contre Liliane Bettencourt. Les policiers de l'inspection générale des services (IGS) ont récupéré sans difficulté un ancien téléphone portable appartenant de la magistrate, indique Le Monde. La présidente de la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre est visée par une information judiciaire pour «violation du secret professionnel». Elle est soupçonnée d'avoir été la source d'un article du Monde relatant, en 2010, une perquisition au domicile de la milliardaire. Le scoop du quotidien du soir avait poussé Me Georges Kiejman, alors l'avocat de Liliane Bettencourt, avait déposé plainte.

«Mme Prévost-Desprez n'a rien à cacher et si on avait demandé qu'elle apporte ce que l'on souhaitait, elle l'aurait appor

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant