Le téléphone mobile, ce mouchard pour mesurer notre quotidien

le
0
Le téléphone mobile, ce mouchard pour mesurer notre quotidien
Le téléphone mobile, ce mouchard pour mesurer notre quotidien

Un coup d??il à votre téléphone et vous savez combien vous pesez, combien de pas vous avez effectués et si vos dents sont bien brossées: au Congrès mondial du mobile de Barcelone, la manie de tout décortiquer et quantifier nos activités quotidiennes est enfin récompensée."Il s'agit clairement de +moi augmenté+" ou "moi quantifié", explique Jean-Laurent Poitou, responsable de la stratégie en technologies de la société de conseils Accenture.Et "il y a une attente, pour être en meilleure santé, être plus actif, mieux manger", ajoute-t-il, soulignant aussi qu'"il y a une combinaison de facteurs technologiques qui font que ça devient simple et pas cher", avec "la miniaturisation des capteurs et la baisse des prix des composants".Depuis dimanche, avant même que le rendez-vous annuel du secteur n'ouvre ses portes, les fabricants de mobiles ont multiplié les annonces en ce sens, presque toutes centrées sur les bracelets connectés, qui surveillent le moindre de vos déplacements.Un bon créneau alors que selon le cabinet d'études Canalys, les ventes mondiales de bracelets et montres connectés devraient bondir à 17 millions cette année puis 45 millions en 2017."Enregistrez votre vie", clame Sony Mobile, avec son SmartBand dévoilé dimanche: en tapotant dessus au cours de la journée, on mémorise ce qu'on considère comme des moments importants, qu'il s'agisse d'un repas avec des amis ou d'une exposition qu'on a aimée.Même genre de promesse chez Huawei et Samsung, qui ont présenté respectivement le TalkBand et le Gear Fit, qui sont aussi des montres et reçoivent les appels et messages du téléphone auquel il est connecté en Bluetooth (sans fil).Le reste des fonctionnalités est à peu près le même: suivi du rythme du sommeil pour déterminer la meilleure heure pour se réveiller (ce qui implique de dormir avec) et contrôle du rythme cardiaque, notamment.Au-delà des bracelets ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant