Le Tchad prêt à aider activement le Cameroun contre Boko Haram

le
0

N'DJAMENA, 14 janvier (Reuters) - Le Tchad s'est dit prêt mercredi à aider activement le Cameroun à combattre les djihadistes de Boko Haram venus du Nigeria, en réponse à un appel du président camerounais Paul Biya pour une intervention militaire internationale contre la secte islamiste. Le nord du Cameroun est régulièrement attaqué par les membres de Boko Haram, qui ont tué au début du mois des centaines de civils en s'emparant d'une base militaire à Baga, dans le nord-est du Nigeria. Cette base devait accueillir une force commune anti-Boko Haram constituée par le Nigeria, le Tchad, le Niger et le Cameroun. "Confronté à cette situation qui menace sérieusement la sécurité et la stabilité du Tchad (...), le gouvernement tchadien ne restera pas assis sans rien faire", a déclaré le porte-parole du gouvernement de N'Djamena, Hassan Sylla Bakari. "Le gouvernement exprime sa solidarité avec le Cameroun et il est prêt à fournir un soutien actif à la réponse courageuse et déterminée de ses forces armées contre les criminels et terroristes de Boko Haram", a-t-il ajouté dans un communiqué. Le texte ne donne aucun détail sur les modalités de ce soutien. Sa diffusion fait suite à une visite du ministre camerounais de la Défense mercredi au Tchad. Le Cameroun a dépêché des troupes d'élite dans le nord de son territoire et annoncé avoir tué 143 islamistes lors d'affrontements lundi dans cette région. ID:nL6N0US2B9 (Madjiasra Nako; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant