Le taxi new-yorkais fait peau neuve grâce à Nissan

le
0
Toit panoramique, prises USB, climatisation réglable par le passager... Nissan donne une nouvelle jeunesse au célèbre «cab» jaune. Une étape pour le partenaire japonais de Renault décidé à se renforcer sur le marché américain.

Les mythiques taxis new-yorkais se mettent au goût du jour. Leur célèbre couleur jaune s'éclaircit légèrement, leur klaxon se fait moins désagréable et, surtout, ils s'adaptent aux besoins des businessmen pressés comme des visiteurs de la ville. À l'intérieur de ce «cab» nouvelle version, une prise électrique, deux ports USB et des petites lampes de lecture permettront au passager de travailler et de recharger ses appareils. Et pour ceux qui préféreront profiter de la vue sur les vertigineux gratte-ciel, le toit sera désormais doté d'une vitre panoramique.

Ce «taxi de demain» promis par son constructeur, Nissan, sera «le plus sûr, le plus confortable et le plus pratique que la ville ait jamais eu», a déclaré le maire de New York, Michael Bloomberg. Les 600.000 passagers quotidiens des taxis auront plus d'espace pour leurs jambes et pourront régler eux-mêmes la climatisation et le chauffage à l'arrière. Ils pourront également communiquer avec le chauffeur par un interphone. Quant au revêtement des sièges, il sera antimicrobien.

Nissan poursuit sa conquête américaine

Le partenaire japonais de Renault a remporté l'an dernier le contrat pour renouveler la flotte des 13.000 taxis new-yorkais, coiffant au poteau les deux autres finalistes, l'américain Ford et le turc Karsan. Vendus 29.700 dollars, les monospaces NV200 envahiront les rues de New York à partir de l'automne 2013.

Les 13.000 taxis envahiront les rues de New York dès l'automne 2013.
Les 13.000 taxis envahiront les rues de New York dès l'automne 2013.

Les États-Unis représentent le troisième marché de Nissan, derrière la Chine et le Japon. Devenu sixième constructeur dans le pays avec des ventes en hausse de 12,5% sur un an, Nissan compte bien poursuivre son rêve américain. «Nous voulons établir une étape à 10% [de part de marché] puis nous fixerons une cible», a déclaré le PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn en marge de la présentation du nouveau taxi hier soir. Nissan a réalisé en mars une part de marché de 9,7% d'après le cabinet spécialisé Autodata.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant