Le taux de TVA à 5,5 % pourrait ne pas baisser

le
8
Le taux de TVA à 5,5 % pourrait ne pas baisser
Le taux de TVA à 5,5 % pourrait ne pas baisser

Le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, juge «concevable» que le taux réduit de TVA, aujourd'hui à 5,5 %, ne soit pas abaissé à 5% comme prévu sur les produits dits de première nécessité. Il s'agirait ainsi de financer des mesures de pouvoir d'achat. «Le débat aura lieu et le gouvernement essaiera de définir avec le groupe socialiste une position de compromis», a-t-il déclaré ce mardi sur RMC - BFM-TV.

«Cela est concevable qu'il n'y ait pas de baisse à 5 % dès lors qu'en contrepartie, il y a un paquet pour la croissance, le pouvoir d'achat», a précisé Bernard Cazeneuve, interrogé sur l'inutilité d'une si petite baisse alors que les produits concernés sont déjà très peu chers.

Dans la foulée, lors de leur réunion de groupe à l'Assemblée nationale, les députés PS ont proposé aux ministres des Finances et du Budget, présents, de ne pas réduire ce taux réduit de TVA. Cela pourrait, à leurs yeux, permettre de financer, dans le budget 2014, une revalorisation de la prime pour l'emploi. Ou bien le rétablissement de la demi-part fiscale pour les veuves.

Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve «m'ont donné le sentiment d'être ouverts à la discussion» et de pouvoir «examiner avec bienveillance cette proposition», a déclaré ensuite la porte-parole des députés socialistes, Annick Lepetit.

Une économie pour l'Etat de 750 millions d'euros

Dimanche, Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, avait suggéré de ne pas baisser ce taux réduit. «Le passage de 5,5 % à 5 % de la TVA me pose question», avait-il concédé sur Radio J. «C'est sur les produits de première nécessité, mais le passage de 5,5% à 5%, c'est moins d'un centime sur un paquet de pâtes alimentaires !» avait-il relevé, en précisant qu'y renoncer représenterait une économie pour l'Etat de 750 millions d'euros.

Le principe de l'évolution des taux de TVA a été voté fin 2012 afin ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le mercredi 2 oct 2013 à 13:00

    Il n'est pas question pour l'état de renoncer à des recettes fiscales.. Moi, je propose de le mettre à 6% cela fera 750 millions en plus avec lesquels on pourrait créer une alloc pour les zélus non ré-elus..

  • rleonard le mercredi 2 oct 2013 à 12:05

    que ces messieurs commencent a abolir tous leurs privilèges ca en fera des sous pour relancer le pouvoir d'achat

  • rleonard le mercredi 2 oct 2013 à 12:02

    quand il s'agit d'augmenter, c'est toujours ce sera insensible pour les menages et représente peu pour chacun mais là, pour baisser, c'est pas la peine de le faire

  • bearnhar le mercredi 2 oct 2013 à 09:35

    Est-ce inconcevable de souhaiter qu'un jour nous ayons un taux de TVA à 0% sur l'alimentaire NON TRANSFORME PRODUIT EN FRANCE ?Non parce que taxer l'alimentaire de première nécessité est à la base une incongruité.Détaxer fruits et légumes améliorerait grandement les comptes de la sécu et la comptabilité des producteurs.Bien sur on va nous chanter que la concurence et tralala...alors que par exemple on a su exclure le secteur culturel de la concurrence, marrant non ?

  • herve386 le mardi 1 oct 2013 à 18:58

    Ce n'est pas de ne pas appliquer cette baisse qui est à à décrier , mais bien de l'avoir conçue . Car qui peut croire que ces 0,5 % ne serait pas allé dans la poche des commerçants ?Pour une fois que ce gouvernement prends conscience de son erreur ne faisons pas la fine bouche et applaudissons . C'est une occasion tellement rare !

  • supersum le mardi 1 oct 2013 à 18:00

    Ils ont dit que ça baisserait pour justifier les hausses et maintenant ils bai*sent tout le monde

  • roulio86 le mardi 1 oct 2013 à 17:18

    ne plus faire de placement et retirer l'argent des banques, paralisons le pays, ça les obligera a prendre leur responsabilité.......à quand les economies plutot que taxer le peuples....

  • roulio86 le mardi 1 oct 2013 à 17:16

    encore un pas en avant et 2 en arrière.....ca change tout le temps.....perso je ne fais plus aucun investissement ni immobilier et mobilier.....mare de ce gouvernement d'incapa-bles.....qui gouvernent à vue.....